Services complet de certification des états financiers pour les entreprises de toutes tailles :

 

Audit

La mission d’audit est la plus complète des missions et le rapport qui en découle exprime le niveau d’assurance le plus élevé en matière d’exactitude des états financiers. Dans le but d’accroître la confiance des utilisateurs envers ces états financiers, le CPA exprimera son opinion à savoir s’ils sont préparés, à tous les égards importants, conformément aux normes d’informations financières applicables. Pour se faire, le CPA procédera à des analyses, à des inspections et à des vérifications sur certaines transactions. L’audit sera généralement nécessaire lorsque des tiers extérieurs à l’organisation auront besoin de l’avis d’un auditeur sur les états financiers.

Mission d’examen

La mission d’examen servira, quant à elle, à valider que les états financiers sont plausibles. Au cours d’un examen, le CPA évaluera si les enseignements fournis sont crédibles, principalement par la collecte de renseignements, l’analyse et la discussion. Ce type de mission se conclut par un rapport offrant un niveau d’assurance modéré. L’examen des états financiers est souvent réalisé à la demande des banques, des créanciers ou d’acheteurs potentiels.

Compilation (Avis au lecteur)

Certaines entreprises n’ont pas besoin d’obtenir la certification que peut offrir un audit ou un examen. La mission de compilation est alors offerte. Le CPA recueillera alors les informations auprès du client et les compilera afin de les présenter sous forme d’états financiers. Il veillera à l’exactitude arithmétique du regroupement des données. Des états financiers compilés sont entre autres préparés pour accompagner les déclarations de revenus de l’entreprise.

Rapports spéciaux

En plus des rapports de certification des états financiers, une entreprise peut être amenée à fournir d’autres rapports comptables ou financiers portant sur des aspects précis. Le CPA auditeur est habilité à produire ces rapports spéciaux qui peuvent par exemple porter sur les chiffres de vente, les coûts engagés sur l’achat ou encore la mise en place d’immobilisations.
Ces rapports sont souvent exigés dans le but d’obtenir une subvention, du financement, ou de réclamer une indemnisation d’assurance.